Je suis sĂ»r que vous avez vu quelques kokedamas dans des Ă©ditoriaux sur la dĂ©coration et que vous avez Ă©tĂ© frappĂ© par la façon dont ils remplacent le pot de fleurs traditionnel par une boule vivante recouverte de mousse. C’est une nouvelle technique parmi nous, mais elle est utilisĂ©e au Japon depuis 500 ans.

Le kokedama (koke = mousse et dama = balle) est une ancienne technique japonaise de culture des plantes, dans laquelle une balle traditionnellement faite de mousse naturelle, de tourbe et d’akadama est utilisĂ©e comme rĂ©cipient. Le rĂ©sultat esthĂ©tique est surprenant et très diffĂ©rent de ce Ă  quoi nous sommes habituĂ©s, Ă  savoir suspendre ou s’appuyer sur une sorte de support, vous ne trouvez pas ?

Comment fabriquer un kokedama ?

Peu de matĂ©riel sont les indispensables pour prĂ©parer un kokedama : akadama, tourbe, mousse, fil et/ou corde de coton et bien sĂ»r, une plante adaptĂ©e Ă  ce type de technique. L’akadama est l’Ă©lĂ©ment principal, une argile 100% naturelle qui, combinĂ©e Ă  la tourbe, aide la masse Ă  ĂŞtre plus plastique et Ă  en conserver la forme, l’eau et les nutriments.

Kokedama

Une fois que vous avez tous les matériaux, pour fabriquer le kokadama, il vous suffit de suivre les étapes suivantes des étapes simples :

  1. Enlève une partie du sol de la plante en la secouant doucement pour qu’elle tombe loin des racines.
  2. MĂ©langer l’akadama avec la tourbe dans un rapport de 1:3. Humidifiez le mĂ©lange avec de l’eau et formez une boule de taille appropriĂ©e Ă  la taille de la plante.
  3. Il crée un petit trou dans la balle et introduire les racines de la plante. Appuyez légèrement pour compacter la boule, en vous assurant que les racines sont bien cachées. Vous pouvez utiliser du plastique si vous trouvez cela plus facile.
  4. Placez la mousse Ă©tendue sur la table de travail, la terre Ă©tant tournĂ©e vers le haut. Placez la balle sur le dessus et le recouvrir de mousse. Vous pouvez utiliser diffĂ©rents types de mousses, qu’elles soient naturelles (demande en eau plus Ă©levĂ©e) ou artificielles (idĂ©ales pour certaines plantes).
  5. Tenir avec le fil de mousse de coton, en faisant tourner la balle et en faisant des petits nœuds de temps en temps. Vous pouvez également utiliser des cordes colorées qui contrastent avec la couleur de la mousse si vous voulez une tenue plus voyante.

Faire Kokedama

Quelles sont les plantes les plus appropriées ?

Utilisez des plantes qui ont le mĂŞmes besoins que la mousse est l’un des conseils les plus rĂ©pĂ©tĂ©s parmi ceux qui travaillent avec cette technique japonaise. Les plantes qui s’adaptent bien aux conditions de semi-ombre et qui nĂ©cessitent un niveau d’humiditĂ© Ă©levĂ© comme la mousse naturelle faciliteront leurs soins Ă  long terme.

Fougères, lierre et plantes qui vivent bien dans des conditions semi-ombragĂ©es sont les mieux adaptĂ©s. Mais il y a aussi beaucoup d’autres plantes qui seront très belles dans un kokedama comme : Ficus ginseng, Croton, Echeveria, Asplenium, Chamaerops humilis, Pilea peperomioides, etc.

Des plantes pour kokedama

Ce sont toutes des plantes provenant une croissance relativement lente, une autre condition importante dans la crĂ©ation des Kokedamas. Ainsi, les racines mettront plus de temps Ă  sortir et l’esthĂ©tique de la plante sera maintenue plus longtemps.

Maintenance de Kokedama

L’entretien des kokedamas est relativement simple ; ils n’ont besoin que de lumière et d’humiditĂ©. Ils doivent plongĂ©e plongĂ©eLa balle est ensuite immergĂ©e dans un seau d’eau et laissĂ©e Ă  absorber la quantitĂ© requise pendant quelques minutes. Puis, idĂ©alement, laissez le s’Ă©goutter sur une grille avant de le remettre en place.

L'arrosage Kokedama

Nous allons, avec une certaine frĂ©quence, ajouter Ă  l’eau le lisier afin que la plante ne manque pas de nutriments. En outre, il sera nĂ©cessaire de pulvĂ©riser la boule entre les arrosages pour maintenir la mousse en bon Ă©tat, surtout pendant l’Ă©tĂ©. La frĂ©quence Ă  laquelle ces Ă©tapes doivent ĂŞtre rĂ©pĂ©tĂ©es dĂ©pendra toujours du type de plante choisi.

En outre, il sera nĂ©cessaire enlever les feuilles sĂ©chĂ©escomme nous le faisons pour le reste des plantes cultivĂ©es en terre et en pot. De cette façon, la plante ne gaspillera pas d’Ă©nergie Ă  essayer de conserver ces feuilles.

Pendentif Kokedama

Comment présenter le kokedama

Comme vous avez dĂ©jĂ  eu l’occasion de le voir sur les diffĂ©rentes photos, il y a deux façons de prĂ©senter les kokedamas. La manière la plus frappante de procĂ©der est la suivante en les suspendant au plafond ou une sorte de support sur le mur. Une mĂ©thode très pratique pour les petits espaces afin de ne pas gaspiller l’espace utile et avec laquelle on peut crĂ©er d’impressionnants jardins verticaux.

Kokedamas a soutenu

La deuxième manière est plus traditionnelle, puisqu’il s’agit de placer le kokedama sur une sorte de support afin qu’il ne gâche pas ou ne salisse pas les meubles. L’idĂ©al est d’utiliser une plaque ou bol artisanal qui ne couvre pas plus de la moitiĂ© de la boule de mousse.

Et vous ? OĂą et comment mettriez-vous un kokedama dans la maison ?