Placer du papier sur un mur est une tâche simple qui ne demande qu’un peu d’entraînement. La procédure est très similaire à celle de l’affichage. Le papier sera plié et collé sur un support. Une fois que le papier a été trempé dans la colle, il sera plié à moitié sur le dessus. Très soigneusement, le papier sera tenu des deux côtés et collé au mur, en le laissant à deux ou trois centimètres. Lors de ce travail, vous devrez faire très attention, car la bande de papier ou la hauteur est commode pour la placer de manière totalement verticale

Pour éviter toute gêne supplémentaire et pour faciliter la tâche, il est conseillé d’utiliser un fil à plomb pour localiser la première bande de papier. Une fois que le papier est sur le mur, il n’y a aucun problème à le déplacer sur la colle dans les premiers instants pour l’aligner correctement. Une fois le papier parfaitement aligné, la moitié inférieure sera dépliée et toute la hauteur sera appliquée sur le mur, en frottant et en brossant avec un pinceau à colle spécial. La technique à suivre va du centre vers les côtés.

Cette forme de papier peint peut être utilisée tant que le papier ne comporte aucun dessin. Si c’est le cas, d’autres précautions doivent être prises. La plupart des papiers ont une zone de raccord : une partie du dessin se trouve à une certaine hauteur et l’autre partie se trouve à l’autre hauteur à côté. Dans ce cas, il sera nécessaire d’aligner les deux morceaux du dessin pour que le papier peint soit parfait.

Notez que la hauteur de l’épissure est généralement indiquée au dos du papier. Ces informations seront donc très utiles au moment de couper le papier, car si vous ne faites pas attention, il se peut qu’il n’y ait pas assez de place sur le papier pour faire le raccord. Cela entraînera une perte de papier. Pour minimiser cela, il est conseillé de couper les hauteurs en alternant la coupe une fois sur un rouleau et une fois sur un autre de manière à ce qu’elles soient une hauteur au-dessus de l’autre ou vice versa. Lorsque ce type de papier est placé sur le mur, il est nécessaire de bien le fixer sur le précédent avant de continuer, en évitant que l’épissure ne soit défigurée lors de son déplacement.
Des articulations qui se détachent

Une fois la pose du papier peint terminée, il est possible que l’un des joints entre deux hauteurs soit soulevé et que l’absence de colle soit visible. Quelle sera la procédure à suivre ? Tout d’abord, nous devons tenir compte du moment où elle est levée. Si cela se produit au moment de la pose du papier peint, l’opération ne sera pas excessivement complexe. Il suffira de soulever le papier et d’appliquer un peu plus de colle.

La plus grande difficulté se posera lorsque le document sera déjà en place. L’opération sera également la même, mais vous devrez être plus prudent car le papier peut être déchiré facilement. Pour appliquer la colle au dos du papier en relief, il est conseillé d’utiliser un pinceau fin. La quantité de colle appliquée ne doit pas être excessive, car si elle déborde, elle tachera le papier et la solution sera compliquée. Enfin, il est recommandé d’exercer une pression sur le papier pour le fixer à nouveau avec un chiffon ou un rouleau, et non avec les mains.
Sauvegarder les interrupteurs

La papeterie d’une pièce n’a pas trop de secrets. Mais il y a parfois des éléments qui doivent être surmontés, comme les prises ou les interrupteurs.

Pour tapisser un espace, dans lequel il y a irrémédiablement une prise, il convient dans un premier temps de débrancher le courant. Ensuite, retirez les garnitures qui accompagnent toute prise de courant ou tout interrupteur, puis placez la bande de papier comme vous le feriez normalement.

Une fois le papier placé, l’interrupteur est caché, donc d’abord en le touchant, puis à l’aide d’un cutter, on découpe un espace légèrement plus petit que celui occupé par l’interrupteur. Après avoir laissé une partie de l’interrupteur en vue, la garniture est replacée, qui se chargera de cacher la découpe effectuée, donnant ainsi l’apparence d’uniformité souhaitée.

Il convient également de noter que lorsque l’on peint, les prises et les interrupteurs, s’ils ne sont pas déjà couverts, peuvent se retrouver avec des taches de peinture. L’une des solutions les plus efficaces pour enlever la peinture sèche consiste à utiliser un tampon à récurer pour frotter la vaisselle et à frotter jusqu’à ce que les résidus de peinture soient éliminés, puis à rincer avec un chiffon humide.

Une autre méthode efficace consiste à enlever les interrupteurs tachés de peinture ou les interrupteurs avec des garnitures jaunâtres et à les mettre au lave-vaisselle. Une fois que la machine a terminé le processus de nettoyage habituel, les résidus de peinture les plus tenaces peuvent être grattés et enlevés plus facilement. Si vous n’avez pas de lave-vaisselle, la méthode de nettoyage consiste à les mettre dans un seau d’eau chaude et à les frotter avec une récurre une fois que la peinture a ramolli.
Papier peint du toit

Cette forme de tapisserie n’est pas très courante, les plafonds étant généralement couverts par d’autres types d’éléments, la procédure appropriée comporte plusieurs étapes. Dans un premier temps, il est conseillé que la tâche soit effectuée par deux personnes, qui doivent placer deux escaliers stables.

Commencez par placer la première hauteur pendant que l’autre personne tient le reste du papier. Cette deuxième personne sera ensuite chargée d’appliquer sa moitié de la hauteur et de finir le reste du papier.

Il est également possible que cet assistant ne monte pas sur une échelle, mais qu’il aide depuis le sol avec un balai ou tout autre instrument en forme de “T” typique des professionnels. Ces outils permettent de tenir le papier en l’air depuis le sol pour un positionnement correct. Il s’agit d’une technique plus délicate qui risque de ne pas se révéler correctement si vous n’avez pas d’expérience préalable.